Claude Chossat,

Fayard :262 pages.

 Pendant deux ans, Claude Chossat a servi la Brise, ou du moins l’un de ses fondateurs. D’abord petit truand, il a voyagé dans sa roue et grimpé l’échelle sociale du grand banditisme à la vitesse de l’éclair en servant de chauffeur et de confident à Francis Mariani, le plus violent et le plus fou de tous.Une ascension qui s’est arrêtée net le 23 avril 2008, lorsque «Francis» décide de tuer l’un de ses frères : Casanova, le roi Richard. Claude Chossat doit fuir, le gang et la Corse. Il se réfugie en Suisse avant de se livrer à la justice et de tout raconter. Même s’il est aujourd’hui libre, Claude Chossat ne bénéficie d’aucune protection. Il vit caché, pour protéger sa famille de représailles qui peuvent surgir à tout moment.Une situation intenable qui le pousse à tout raconter. Il nous livre ici un témoignage choc qui ouvre, pour la première fois, les portes du célèbre gang de la Brise de mer

 

« Est-ce que je ne suis pas le prochain » ? Claude Chossat brosse le milieu corse, la machine à cash, le racket des bars et du secteur immobilier, informateurs dans des couloirs des collectivités publiques, des commissariats, des ministères et la corruption des mondes politiques, policiers et judiciaires, pendant deux ans, il a servi la Brise

 « La cruauté, la lâcheté et l'appât du gain ont remplacé l'honneur » que l'on nous rebat depuis des années
Un peu déçu selon mes attentes, mais un livre qui nous montre la mafia sous son vrai visage.